La dépression : Comment se rendre utile ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Aequitas :: Articles :: Santé
MessageSujet: La dépression : Comment se rendre utile ? Mar 20 Juin - 20:36

La dépression : Comment se rendre utile ?

La dépression est une véritable maladie touchant plus de 3 millions de personnes dans le monde, caractérisée par une grande tristesse, une culpabilité et baisse de l’estime de soi ainsi qu’un sentiment de désespoir et une perte de motivation et d’envie. Cette maladie nécessite une prise en charge par un professionnel compétent, et le soutien des proches.
Il est important de noter que cette maladie peut toucher n’importe qui à n’importe quel âge, bien que les femmes en soient plus touchées. Elle peut survenir dès l’enfance mais apparaît en général à la fin de l’adolescence ou au début de l’âge adulte, et est une des premières causes de suicide. En effet, plus de 70% des suicides sont dus à une dépression le plus souvent non diagnostiquée ou non traitée.

Afin d’aider un dépressif, il est important de comprendre la maladie, et donc de connaître ses causes multiples. Il existe des facteurs biologiques et héréditaires ainsi que des facteurs environnementaux, c’est-à-dire lié au niveau de vie et aux habitudes de l’individu.

Certaines composantes génétiques provoquent un déficit ou un déséquilibre au niveau des neurotransmetteur, perturbant ainsi la communication entre les neurones, bien que l'on n'ait pas identifié de gènes précis impliqués dans la dépression. Ainsi, avoir des antécédents dépressifs dans la famille peut être un facteur de risque. Or, on peut être prédisposé génétiquement à la dépression sans jamais tomber malade.

Il ne faut donc pas négliger les facteurs de la vie quotidienne, car ce sont ceux-ci qui éveillent réellement la maladie. Des traumatismes comme la perte d’un proche, une rupture, un licenciement ou des mauvaises habitudes de vie telles que la consommation de drogue ou alcool, un excès de télévision ou de jeux-vidéos, un isolement social ou le stress peuvent donc faire survenir la dépression chez une personne prédisposée.

Comment reconnaître un dépressif ?

Certains signes ne trompent pas, et il est important de prendre les symptômes de la dépression en compte. Un dépressif :

▸ Est enfermé dans sa douleur, ressent une profonde tristesse et a le sentiment que tout va mal et que rien de positif ne peut lui arriver ;
▸ A la sensation que chaque jours se ressemblent et s’enchainent dans leur noirceur ;
▸ Est constamment fatigué, ne parle pas, et n’a plus envie de s’investir dans des activités qui lui font plaisir, dans son travail ou les relations avec ses amis ;
▸ Pense qu’il n’est bon à rien et n’a plus aucune estime de lui-même, le sentiment d’échec revient sans cesse ;
▸ Présente une perte ou augmentation de l’appétit, des troubles du sommeil et des douleurs (réveils tôt, sommeil non réparateur, mal de dos…) ;
▸ Est anxieux même lors de situations jusqu’alors routinières et sans danger (sortir faire les courses, aller en cours ou au travail…) ;
▸ Montre une irritabilité inhabituelle qui nécessite beaucoup d’énergie pour être contrôlée ;
▸ Est très sensible au bruit ou à l’agitation environnante.

Si un de vos proches présente la plupart de ces signes, il souffre probablement de dépression. N’attendez plus pour lui en parler ou lui conseiller de consulter un spécialiste !

Comment aider un dépressif ?

Afin d’aider un proche dépressif, il est important de lui montrer que vous prenez sa souffrance au sérieux, et de lui faire comprendre qu’il n’est pas responsable de son état, et que vous le savez. Rassurez-le en lui disant, voire en lui répétant que vous le comprenez, qu’il n’est pas fou, et que la dépression est une véritable maladie qui touche beaucoup de monde, dont on peut s’en sortir. Gardez une attitude ouverte et montrez-lui que vous êtes là pour lui, que vous l’écoutez avec attention et patience. Valorisez le en étant sensible à ses efforts et ses progrès en les soulignant, par exemple par des paroles, un geste ou un sourire.
Proposez-lui votre aide pour par exemple les courses, le ménage ou la cuisine, sans pour autant être trop envahissant ou maternel. Invitez-le à faire ses sorties ou promenades avec vous ou un groupe d’amis afin de le divertir et lui montrer qu’il a des amis qui l’aiment et qui tiennent à lui !

N’ayez pas peur d’aborder les idées de suicide avec lui, car elles sont fréquentes dans la dépression. Elles peuvent et doivent être abordées par l’entourage et les professionnels. La meilleure façon d’aborder les éventuelles idées de suicide est d’identifier ce qui fait souffrir la personne et e poser des questions simples et directes mais avec respect. (« Je comprends que trop de choses te font souffrir actuellement. Est-ce que, quand tu n’en peux plus, tu en arrives à penser au suicide ? As-tu pensé comment et quand le faire ? »)

« Si l’on craint de parler avec une personne de ses idées de suicide, c’est souvent par peur d’« encourager » celles-ci et de conduire à un geste suicidaire. En fait, c’est tout le contraire qui se passe. Quand les questions sont posées avec douceur et respect, la personne est soulagée que quelqu’un d’autre comprenne vraiment ce qu’elle endure et soit un témoin de sa souffrance. Parler avec elle est donc la première étape pour briser son isolement. » (▸ info-depression.fr)

Lorsque votre proche va mieux, laissez-le reprendre le fil de la vie à son rythme. Il est important que vous continuiez à faire des activités qui vous font plaisir, de continuer à vivre afin de souffler un peu. Afin d’aider quelqu’un, il faut aussi s’aider soi-même et se sentir bien ! N’hésitez donc pas à rechercher de l’aide vous aussi.

Mais il est aussi possible de s’aider soi-même lorsqu’on est dépressif. Le point le plus important est sans doute exprimer sa souffrance et accepter d’être aidé, même si ne n’est pas évident de parler de ses problèmes. Il est également important d’entretenir autant que possible nos liens sociaux. Faites confiance aux personnes qui vous aiment et vous soutiennent, et chassez l’idée qu’elles vous considèrent comme inférieur, un comme un enfant ou un malade mental : ce sont des fausses idées !

Il est également conseillé de pratiquer des activités physiques, dormir et manger à des heures régulières et améliorer son alimentation afin de garder une bonne santé physique. Limitez également votre consommation d’alcool, de drogues, de médicaments anxiolytiques (médicaments agissants contre l’anxiété).

Les « micro-échanges » telles que les quelques paroles ou sourires échangées chaque jour avec vos voisins, les commerçants ou personnel de l’immeuble ou de l’entreprise de se sentir mieux et moins seul. Dans les moments difficiles, ces multiples petits soutiens sont d’une grande valeur.

Vous pouvez aussi tenir un journal quotidien en notant son humeur au fil des jours, ça peut être une bonne idée pour vous-même et votre médecin.

Quant à la relaxation, il est préférable de le faire sous certaines conditions avec un spécialiste. En effet, cette pratique nécessite un temps d’apprentissage et un usage régulier pour être efficace, et peut être délicat voire impossible en cas de pensées négatives envahissantes, et peuvent même faire l’effet inverse du but recherché.

Besoin d’aide supplémentaire ? Contactez une association ou un numéro spécialisé dans l’écoute et le soutien des dépressifs ici : http://www.info-depression.fr/spip.php?page=liens_utiles


avatar

Présentation
Rôle: Administratrice
Présence: Quasiment tous les jours
Plus sur vous: Fan de photo, dessin, graphisme et paranormal, amoureuse des animaux et de la nature o/
Administrateur
En ligne
Administrateur
Voir le profil de l'utilisateur
Clan : Burning Rubies
Messages : 72
Points : 3
Date d'inscription : 19/09/2016
Age : 18
Localisation : Franche-Comté
Revenir en haut Aller en bas
La dépression : Comment se rendre utile ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» comment ce rendre
» Comment la rendre propre dehors
» Comment le rendre plus actif?
» comment rendre ma cuisine plus gaie
» separation avnt d'aller au travail difficile comment faire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aequitas :: Aequitas :: Articles :: Santé-
Sauter vers: