Le harcèlement, des violences trop répandues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Aequitas :: Articles :: Société
MessageSujet: Le harcèlement, des violences trop répandues Sam 16 Sep - 22:09

Le harcèlement, des violences trop répandues

Le harcèlement se définit par une répétition de comportements hostiles envers une personne dans le but de l’affaiblir psychologiquement ou moralement. La psychanalyste Marie-France Hirigoyen définit le harcèlement moral comme une « conduite abusive qui se manifeste notamment par des comportements, des paroles, des gestes, des actes, des écrits pouvant porter atteinte à la personnalité, à la dignité ou à l’intégrité physique ou psychologique d’une personne ». Il se fonde sur le rejet de la différence et la stigmatisation de certaines caractéristiques, comme par exemple la couleur de peau, la religion, le genre, la sexualité, etc…

Il peut s’agir de harcèlement moral tel que des menaces, insultes ou moqueries, ou encore d’agressions physiques. En cas de harcèlement sur les réseaux sociaux, par SMS ou par mail, on parle alors de cyberharcèlement ou de harcèlement numérique.

Si une personne se replie sur elle-même, a des réactions inhabituelles lorsqu’elle consulte son téléphone, ses mails ou messages, si elle semble fatiguée, anxieuse ou isolée et présente des troubles alimentaires ou des troubles du sommeil, elle peut être victime de harcèlement ou de cyberharcèlement.

On dénombre 3 caractéristiques du harcèlement :
▸ La violence : rapport de force et de domination entre une ou plusieurs personnes et une ou plusieurs victimes ;
▸ La répétitivité : les agressions se répètent régulièrement sur une longue période ;
▸ L’isolement : la victime est souvent isolée et, plus faible ou plus petite, ne peut se défendre.

Or, le harcèlement est punissable selon l’Article 222-33 du Code Pénal :
Article 222-33-2 : « Le fait de harceler autrui par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende. »
Article 222-33-2-1 : « Le fait de harceler son conjoint, son partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou son concubin par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ont entraîné aucune incapacité de travail et de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 € d'amende lorsqu'ils ont causé une incapacité totale de travail supérieure à huit jours. Les mêmes peines sont encourues lorsque cette infraction est commise par un ancien conjoint ou un ancien concubin de la victime, ou un ancien partenaire lié à cette dernière par un pacte civil de solidarité. »

Le harcèlement peut avoir des effets graves, tels que le décrochage scolaire voire la déscolarisation, ou l’échec professionnel (des études montrent que la peur des agressions expliquerait 25% de l'absentéisme des collégiens et lycéens), une désocialisation, anxiété, dépression, des maux de tête, de ventre, ou des maladies, ou encore des conduites autodestructrices, voire suicidaires.

Le harcèlement solaire est le plus courant, et se développe en particulier :
▸ Lorsque le climat scolaire de l’établissement est dégradé. Les adultes doivent créer les bonnes conditions pour que les relations entre les élèves et les élèves et adultes soient bonnes.
▸ Lorsque les situations de harcèlement sont mal identifiées par l’équipe éducative : Les sanctions doivent être adaptées et éducatives.

Je suis victime de harcèlement

Ne tentez pas de résoudre la situation vous-même et n’ayez pas recours à la violence, même avec des proches, ça risquerait d’aggraver les choses. Parlez-en à un adulte de votre établissement, un élève de confiance, à un collègue, un supérieur, ou un proche qui pourraient vous aider et vous soutenir. Vous ne devez pas avoir honte, le harcèlement concerne beaucoup de personnes et vous n’êtes pas seul. Parlez-en pour trouver de l’aide.

Parler du harcèlement ce n’est pas « être une balance » mais au contraire, assister une personne en danger et éviter que les choses ne s’aggravent. Les adultes doivent vous aider et vous protéger.

Expliquez en détail la situation. Vous pouvez par exemple écrire tous les détails, même ceux qui vous semblent mineurs, comme la date et l’heure, les personnes présentes, décrivez la situation et la répétition des faits. Pensez à conserver des preuves de ce harcèlement s’il y en a, comme des photos, vidéos ou captures d’écran.

Je suis témoin

Si vous êtes témoin d’une situation de harcèlement, vous devez la signaler à un employé de l’établissement, ou encore au commissariat ou à gendarmerie. Si vous ne réagissez pas et passez votre chemin, il s’agit de non-assistance à personne en danger, passible de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.
Vous pouvez discrètement filmer ou enregistrer la situation afin de s’en servir comme preuve. Parlez-en également à un adulte ou supérieur de confiance voire à la police en fournissant les preuves s’il y en a.

Si vous êtes témoin de cyberharcèlement, vous pouvez signaler les messages et publications portant atteinte à une personne. En cas de difficulté à trouver les formulaires en ligne, vous pouvez vous connecter à la plateforme Pharos (www.internet-signalement.gouv.fr) ou au site Point de contact (http://www.pointdecontact.net) pour signaler les contenus illicites.

Mon enfant est harcelé

Si votre enfant est victime de harcèlement à l’école, vous devez en parler afin de trouver de l’aide et des solutions et le sortir de cette situation.
▸ Prenez rendez-vous avec la direction de l’établissement de votre enfant, et exposez en détail ce qu’il subit. Demandez quelles sont les actions menées, les mesures prises pour protéger votre enfant ainsi que les solutions proposées pour prendre en charge le problème.
▸ Informez-vous régulièrement sur le suivi de la situation de votre enfant ainsi que sur les actions menées au sein de l’établissement pour lutter contre le harcèlement.
▸ Vous pouvez contacter un délégué de parents d’élèves pour réfléchir à un partenariat possible entre les parents et l’établissement pour prévenir le harcèlement et améliorer les relations entre élèves.
▸ Si vous hésitez à joindre l’établissement ou que la résolution du problème vous semble lente, vous pouvez contacter le référent harcèlement académique en utilisant le numéro vert 3020.
▸ Votre enfant peut avoir peur de parler : rassurez-le, encouragez-le à parler de ce qu’il vit et demandez-lui ce qu’il souhaite. Expliquez-lui que les adultes sont là pour l’aider et faire cesser la violence qu’il subit.
▸ Vous avez le droit de déposer plainte.

Le harcèlement est un sujet grave et, malheureusement, trop courant et souvent pris à la légère. Personne ne doit subir de telles violences. Si vous avez besoin de conseils complémentaires, contactez le :

N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)
Si le harcèlement a lieu sur internet :
N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000
Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h


avatar

Présentation
Rôle: Administratrice
Présence: Quasiment tous les jours
Plus sur vous: Fan de photo, dessin, graphisme et paranormal, amoureuse des animaux et de la nature o/
Administrateur
Administrateur
Voir le profil de l'utilisateur
Clan : Burning Rubies
Messages : 90
Points : 6
Date d'inscription : 19/09/2016
Age : 18
Localisation : Franche-Comté
Revenir en haut Aller en bas
Le harcèlement, des violences trop répandues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Kh trop bas
» Ma Calopsitte dort trop
» Tension batteries cellule trop faible
» Mes bébés trop mignons...photos pour les curieux...
» [Trouvé]appareil photo pas trop cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aequitas :: Aequitas :: Articles :: Société-
Sauter vers: